Associations

Présidente et adjoint : Claire Casals et Marc Puy

Secrétaire et adjoint :   Olivier Degeilh et Fred Galibert

Trésorière et adjointe : Christine Riera et Nathalie Cornet

Téléphone : 07.69.88.08.20

Facebook : Comité des fêtes de Codalet 

 

Il organise entre autres :

– Le 1er Mai 2019 un vide grenier

– Le 23 Juin 2019 les « Focs de Sant Joan » (les feux de la St Jean)

– Les 26,27 et 28 Juillet 2019 la fête locale de la St Félix

– Le 27 Juillet 2019 (14h) : Concours de Pétanque Guy Founose

Vainqueurs Challenge Guy Founose 2018

–  Octobre 2019 : Castagnade et Vin Primeur

–  Octobre 2019 : Fête d’Halloween

–   Téléthon 2019

 

Feux de la St Jean 2018

 

 

 

 

 

 

 


L’association culturelle de Cuxa rassemble toutes les personnes qui s’intéressent à l’abbaye Saint-Michel de Cuxa (Sant Miquel de Cuixà), en Conflent (Pyrénées-Orientales, France) et qui souhaitent agir ensemble pour faire rayonner le plus loin possible les valeurs que celle-ci porte : monument insigne de l’art pré-roman et roman européen, témoin privilégié de l’histoire de la Catalogne au Moyen âge, haut-lieu de spiritualité depuis des siècles –elle abrite toujours une communauté bénédictine-, exemple remarquable des enjeux et des pratiques culturelles liées au patrimoine au XXème siècle.
L’association, fondée en 1967 par Pierre Respaut, organise depuis 1969 les Journées Romanes, semaine d’études annuelle sur l’art pré-roman et roman qui alterne conférences de haut niveau données par les meilleurs spécialistes et visites de monuments romans de Roussillon, Cerdagne, Catalogne et régions voisines. Elle publie annuellement depuis 1970 Les Cahiers de Saint-Michel de Cuxa, actes des Journées Romanes où sont publiées les contributions scientifiques des conférenciers invités. Les Cahiers sont devenus, en trente ans, une revue scientifique prestigieuse qui se trouve dans les principales bibliothèques d’histoire et d’histoire de l’art en France et à l’étranger.
L’association culturelle de Cuxa est ouverte à tous. L’adhésion représente un soutien à ses activités, et permet d’y participer. Elle manifeste aussi l’intérêt porté à l’abbaye, à son histoire et à sa restauration, pour laquelle bien des combats sont encore à mener.